top of page

GYMCHAFT : plus qu’une salle de sport

Chafik Rhaimoura et Simon Jugie ont ouvert leurs salles de sport au concept unique à Poitiers, il y a trois ans. Entre destins croisés et travail acharné, les deux amis se sont bien trouvés. Tous deux solidaires et emphatiques, ils mettent leur énergie au service des autres. Entrepreneuriat, associatif, projets… Rencontre. 


C’est étrange ! Entre grimaces, exécutions des séries d’exercices et sourires, chez GymChaft, l’ambiance est autant sérieuse que décontractée. En cause, les coachs de la salle, proches de tous les clients et surtout leurs esprits solidaires. Simon Jugie est l’un d’eux. Il est aussi l’associé du fondateur de la salle : Chafik Rhaimoura. Leur collaboration est née d’une amitié, devenue une relation presque fraternelle. Et c’est peut-être parce qu’ils ne sont pas de simples collègues que règne une atmosphère familiale chez GymChaft. Cette salle de sport est née d’un constat simple : le coaching individuel était très peu représenté à Poitiers. Aussi, « l’idée ce n’était pas d’avoir le plus d’inscrits possible et seulement 10 % des gens qui s'entraînent, c’était d’avoir une ambiance conviviale, des gens qui se connaissent, qui se respectent et qui évoluent ensemble. » GymChaft n’a pas vocation à former des athlètes, mais vise à garder ses clients en bonne santé, à les remettre en forme, parfois même, à leur redonner confiance. Aujourd’hui, deux salles GymChaft existent, en centre-ville et à Chasseneuil-du-Poitou. 



L'accompagnement est personnalisé pour permettre à chacun d'atteindre ses objectifs !

©GymChaft


Quand sport et solidarité ne font qu’un !


S’ils ne comptent plus leurs heures de coaching, Chafik et Simon sont aussi investis dans leur association Sport Santé Solidarité. Elle n’est pas seule sur ce terrain et rejoint, entre autres, Sport Santé 86 et le CD Sport Adapté de la Vienne, mais n’a pas vocation à les remplacer ! Créée pendant la crise sanitaire, l’association s’axe principalement autour de la boxe thérapeutique permettant d’extérioriser et de se dépasser pour se sentir mieux. Les pratiquants sortent de leur zone de confort et se défoulent dans un cadre « sécur ». Outre la décharge que procure la boxe, il y a toujours un temps d’échanges au cours des séances, une écoute nécessaire au bien-être des bénéficiaires et des clients. Déjà présents dans des quartiers prioritaires de la ville, le but est d’intervenir dans plusieurs structures sociales, comme les maisons de quartiers ou les structures d’insertion. Mais ils ne s’arrêtent pas là : en 2023, les deux amis ont réalisé une mission solidaire en Afrique du Sud aux couleurs de l’association. Leur matériel de boxe embarqué dans leurs valises, ils ont pu faire découvrir leur sport aux joueurs d’une équipe de rugby d’un bidonville près de la réserve de Shawari ; une action qui en dit long sur leur motivation. Simon l’atteste : « C’est cette solidarité qui va me faire lever le matin. Qu’il s’agisse de la salle ou de l’association, je sais qu’il y a des gens qui comptent sur moi. Leur séance est un moment important dans leur journée et parfois ,elle peut tout changer ! » 


L’actu en + :

  • GymChaft n’est pas une salle franchisée.


Contact :

  • 06 42 96 31 13

  • Poitiers centre : 6 allée de la Porrée, 86000, POITIERS / Chasseneuil-du-Poitou : 29 Boulevard René Descartes, 86330, CHASSENEUIL-DU-POITOU

bottom of page